Numération en classe 4

 - by Peillon Sabine

Le travail autour du nombre se fait bien sûr depuis le début de l’année à l’occasion de différents moments pédagogiques (comptines, collation du matin, tableau de présence, activités sportives…)

Toutefois, à cette période, diverses activités spécifiques sont menées autour de jeux et manipulations qui permettent de « vivre » les propriétés du nombre.

.

Voici par exemple le jeu des marrons, qui se joue en petits groupes de 5.

Le premier exercice consiste à prendre des marrons dans une bassine et à en mettre un dans chaque « trou » de la boîte à œufs. Les enfants travaillent la distribution.

.

Pour la deuxième étape, nouvelle consigne : « tu dois mettre un marron dans chaque trou mais pour cela tu vas d’abord prendre les marrons dans la barquette et attendre mon signal pour les mettre dans la boîte. Attention : tu gagnes s’il ne reste plus aucun marron dans ta barquette. Par contre, s’il en manque, tu as le droit de te resservir »

Cette consigne oblige les enfants à réfléchir à des stratégies leur permettant de ne pas en prendre trop.

.

.

Le premier essai est toujours un échec, l’objectif des enfants étant de vider la bassine de tous ses marrons pour en avoir plus que les autres !

.

Mais quand ils constatent qu’ils ont tous perdu… le deuxième essai fait l’objet de stratégies nouvelles pour ne pas en prendre trop ! Ce qui rend l’exercice intéressant pédagogiquement : on peut travailler sur « il en manque, il en reste, il y en a trop, pas assez, beaucoup, un peu.. » et s’essayer à compter de petites quantités.

.

Il en manquait 4 et C a le droit de se resservir pour compléter sa boite… elle a gagné car elle a pris le bon nombre de marrons manquants ! Mais lorsque les enfants en reprennent trop ou pas assez, le travail est tout aussi intéressant car on cherche ensemble combien en enlever ou en rajouter…

.

Consigne de la dernière étape : « maintenant tu dois prendre dans ta barquette le nombre exact de marrons pour remplir les trous »

Il faut réfléchir à de nouvelles stratégies…

.

Lorsqu’on ne trouve pas, on peut s’inspirer de la stratégie d’un camarade…

.

Mais plein d’enfants trouvent tout seuls au moins pour une ligne !

.

Au final, soit tout seuls, soit aidés par la maîtresse, tout le monde réussit au moins une fois ! Et on maîtrise un peu mieux le vocabulaire liés aux quantités (les enfants confondent souvent « il en manque » et « il en reste »)

.

Pour ce  jeu, il n’est pas nécessaire de savoir dénombrer avec la comptine des nombres : on peut montrer une quantité avec ses doigts ou se référer à des collections connues, à des cartes à points, à la constellation du dé.

Bref, ne pas savoir compter n’empêche pas de travailler les propriétés du nombre !

.

Pour plus d’infos sur la progression en numération chez les Petits, vous pouvez aller consulter l’article suivant :

« Construction de la notion de nombre en classe 4 »

 

 

 

 

 

Leave a comment

You must be connected to post a comment.